Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sections

Vous êtes ici : Accueil / Espace utilisateurs-trices / Poste de travail / Sécurisation du poste de travail / Antivirus pour postes non institutionnels

Antivirus pour postes non institutionnels

Logiciel antivirus, une nécessité

Un logiciel antivirus est nécessaire sur chaque machine connectée à Internet et équipée du système d'exploitation Microsoft Windows (XP, Vista, SEVEN, 8, ...). Les fabricants de PC pré-installent généralement une suite logicielle commerciale protégeant la machine mais dont les nécessaires mises à jour gratuites sont limitées à une période variant de 1 à 3 mois, au-delà desquels vous devrez acquérir une licence annuelle moyennant une somme substantielle.

Dès lors, vous avez le choix entre trois solutions (ou quatre, au cas où vous décideriez de passer à un système d'exploitation ne nécessitant pas d'antivirus, comme Linux ou FreeBSD p.ex.) :

  • Ne rien faire ! Cela peut fonctionner si votre machine n'est jamais connectée à Internet ou en réseau.
    Il conviendra toutefois de vous méfier des supports de données (disques externes, clés USB etc.) qui pourraient contenir des logiciels malveillants susceptibles de rendre le système instable voire inutilisable.
  • payer annuellement la licence à l'éditeur de la solution antivirale.
  • remplacer le logiciel antivirus payant déjà installé par une version gratuite pour un usage privé.

 

Liste de solutions antivirales gratuites (non exhaustive)Quelques liens sur des outils facilitant leur désinstallation :

 

Attention à d'abord désinstaller le logiciel antivirus livré avec la machine (puis redémarrer la machine)
avant d'installer une de ces versions.

 

Rappel : l'utilisation de ces logiciels antivirus n'est gratuite que pour un usage personnel et non-commercial, leur utilisation n'est pas permise sur les postes appartenant à l'Université de Genève.

 


Comment réagir en cas d’infection ?

Vous pouvez également ponctuellement utiliser des outils tiers en cas de suspicion d'infection (comportements anormaux, ralentissements, etc.), ceux-ci permettront la détection du logiciel malveillant et son élimination. L'éditeur de logiciel de sécurité KASPERSKY propose l'utilitaire Kaspersky Virus Removal Tool qui s'installe et s'exécute sur votre Windows, ou encore le Kaspersky Rescue Disk qui vous permettra de redémarrer la machine sur le CD-ROM KRD puis de rechercher et d'éliminer les malwares sans que votre système d'exploitation Windows soit actif (c.f. documentation).

Certains éditeurs proposent des balayages (scans) en ligne de votre machine; utilisez-les lorsque les méthodes précédentes n'ont rien détecté et que la suspicion d'infection demeure :

 

Le site VirusTotal vous permet d'y envoyer un fichier suspect qui sera alors passé à plus de 40 antivirus différents qui indiqueront ce qu'ils détectent (ou non). Cet outil devrait être utilisé systématiquement pour scanner les fichiers douteux attachés aux e-mails.Rappelez-vous qu'en cas d'infection la prudence impose le changement de tous les mots de passe que vous avez utilisé depuis la machine compromise car les malwares actuels comportent souvent des mécanismes d'enregistrement de frappe permettant de subtiliser vos identifiants et mots de passe.

A partir du portail portail.unige.ch, vous pouvez changer votre mot de passe :

  • étudiants : "Mon UNIGE" - "Choisir mon nouveau mot de passe ISIs"
  • collaborateurs : "Raccourcis applications" - "Changer mot de passe ISIs"

Actions sur le document