Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sections

Vous êtes ici : Accueil / Webmasters / Actualités du site / Départ à la retraite de Dorienne Badini

Départ à la retraite de Dorienne Badini

Un dernier Dies pour dire au revoir

Le vendredi 13 octobre, Dorienne Badini a assisté au Dies academicus pour apprécier, une dernière fois, la présentation des résultats auxquels elle a contribué. Cette fois-ci, elle n’a pas revu le conseiller fédéral, Adolphe Ogi, comme par le passé, mais a pu assister à une cérémonie importante à ses yeux et surtout, aux remises des différents prix aux lauréats, notamment celui du prix de la Fondation Latsis, qu’elle a pu accompagner avec gentillesse et professionnalisme durant toutes ces années dans son travail au service du rectorat.

Au regret de ses collègues, le 31 août dernier indiquait le clap de fin pour Dorienne Badini à l’Université. En effet, comme bon nombre de collaborateurs et collaboratrices, les calculs liés aux mesures à venir de la CPEG eurent raison, avant son terme, de son engagement au service de notre alma mater.

Titulaire d’un CFC d’employé de commerce, Dorienne a rejoint le secrétariat du Rectorat peu après le passage au nouveau millénaire. Elle rejoignait l’Université avec de solides expériences de secrétariat et de gestion administrative dans des domaines variés tel que les régies immobilières, l’aviation ou les voitures de luxe. Nommée secrétaire aux affaires académiques sous le Rectorat de Maurice Bourquin, en 16 ans, elle eue l’opportunité de connaître cinq recteurs. Si elle admet avoir eu le plus de plaisir à travailler avec le premier, ce fut un honneur d’être au service de ces différents rectorats. L’adaptation aux différents recteurs et la diversité des tâches qui lui fut confiée, fut, d’après ses mots, une « superbe expérience » au bénéfice des affaires académiques, du Triangle Azur et des prix et bourses du Rectorat.

Au sein d’une administration qui souffre, malheureusement, parfois d’inertie, Dorienne est de celle qui souffle professionnellement dans le sens du vent où la qualité des relations humaines et le partage de compétences sont parmi les clés du succès. A sa place, elle parvient à fournir, avec flexibilité, l’aide précieuse dont les projets et initiatives ont besoin. De plus, comme nul autre, elle sait créer ces moments de rencontres et de convivialité, comme le rendez-vous du café du matin ou ces apéros improbables au goût de quiches-champagne.

Ceux qui voudraient la revoir à l’Université pourront le faire en assistant aux spectacles du chœur Gospel, qu’elle a, du reste, contribué à créer. Pour le reste, prendre du temps pour elle et ses proches, goûter à cette nouvelle liberté et voyager font partie de ses premières préoccupations.

Actions sur le document

« Novembre 2017 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930